Or donc, j’ai eu bien raison de glander sur mon gros q tout l’hiver en attendant que ma graisse fonde par miracle en même temps que la neige, tout en chantant « avec le temps, va, tout s’en va… »

Car : quand le pupille est prêt, le maître arrive, je l’ai toujours dit.

Et là, le Yo, ki c’est kil s’est trouvé comme « personnal trainer » ? Mister France, un mec ki a fait l’île de la tentation… délire.