Aller à Paris c toujours cool, surtout quand t’as fait ta résa à la dernière minute, que t’arrives au guichet en sueur que tu choppes le numéro 342 alors qu’ils appellent le 316 et que ton Tège part dans 18 minutes. C’est là qu’il faut savoir embrouiller du ricain dans la file, lui échanger le 318 pour le 342 en lui expliquant en français que t’en as pour deux secondes. Bref, les années passent, mais la méthode demeure. 15 ans d’expérience : travel in style.

Dans le tège je me suis fait un gentil copain de strapontin avec ki on avait plein de points communs, lequel fut gentiment renommé « strapontman » par Benj.

Pour le reste du weekend y a rien à dire, sauf qu’on a fini sur une barge roumaine tenue par des Israéliens et que non content de notre score, on est allé au Baron où on s’est pris pour des caïds du milieu en faisant péter des bouteilles de champ à 200 euros.