hier c’était la journée de la femme. ou avant-hier je ne sais plus. ce qui est sûr c’est que ça transcende les limites de la connerie urbaine, et même rurale, vu ke c global comme concept à la con.

si c’était vraiment la journée de la femme, j’aurais pu me foutre au lit toute la journ’s, à l’aise. peinard. à la place je me suis pris des remarques myso là ousske je bosse.

tu me diras: le Youyou, lui, est-ce kil a vraiment besoin de la journée du lapin pourri ? bah non. certes non. passke le Youk’ , lui il bouffe, il dort, il bouffe, il dort et puis aussi parfois, il bave de joie. donc franchement, il s’en fout royal d’avoir sa journ’s … il a sa life.

bientôt y’aura plus une journée de libre. tout le monde aura droit à ses 24h de gloire, comme ça plus personne ne pourra se plaindre et on se sera bien fait avoir par cette démago fallacieuse qui tend à nous donner du pain quand on a soif.

si la science avance, on oublie de dire que la conscience recule. grave.

 youki_le_lapin.jpg

Représentant de la journée mondiale du lapin: le Youk’