eu.jpg

Le partage des tâches ménagères dans l'UE 
 
D'après l'enquête sociale réalisée par la Commission européenne, le machisme et le sexisme demeurent des maladies continentales. Les quotidiens espagnols ABC et La Vanguardia, qui rendent comptent de ce travail dans leurs pages, constatent que "le sexisme est bien installé dans la vie quotidienne des Espagnols ; 56 % des hommes estiment normal qu'une femme délaisse en partie son emploi ou son métier pour s'occuper des enfants, et 30 % considèrent que les hommes ont une priorité dans l'accès aux emplois". En revanche, les hommes scandinaves disent faire leur part des tâches ménagères