astroglo300606.jpg

Vu la déprimante perspective de mon horoscope d’hier, je suis partie sur le net repêcher Auriane, mon Orale fétiche, celle qui avait prédit, en jettant des foies de poulet en l’air, que mes 30 ans c’était trop difficile pour moi (ici).

 Et j’ai  bien fait. oui.

Car Auriane ne manque jamais de superlatifs, optimistes de leur état, et avec elle le but n’est jamais loin, mais comme pour la Suisse face à l’Ukraine, c’est jamais gagné non plus.

Donc, là du coup, c’est cool. plus besoin de remettre en question ma mauvaise foi, ou de me faire des couettes. non. tout est bouleversé tout seul tel le tambour d’une machine à laver, la roue tourne, me laissant impuissante devant tant de forces astrale et peut-être même astéroïdale, qui le sait. pas besoin non plus d’acheter de l’Elan en solde à la Grom’ les forces cosmiques se suffisent à elles-même.