Cette année, j’ai pris les devants. non, je n’attendrais pas que les charmantes rédactrices d’Elle magazine m’expliquent comment perdre 12kg en 3 semaines avant l’été, ni 3kg en 2 jours, ni rien de toute ces conneries, car perso. j’ai toujours eu foi en l’auto-médication. donc, cette année vu les dégâts causé par un séjour prolongé en Valais (c pas ma faute, y avait pas de neige, on était obligé d’attendre dans les bars) j’ai concocté mon propre régime spécial minceur:

1. retrouver le vélo

2. s’inscrire au powerplate (tu payes, mais tu fous rien) 3x par semaine

3. aller au yoga (amortir l’abonnement de l’année dernière)

4. « blm » : bouffe la moitié – inutile de préciser que « blm » : bois la moitié, ne sert strictement à rien vu que la consommation d’alcool  resterait supérieure à 1’200 calories par jour. donc: arrête de boire. chier. merde.

5. acheter : coupe faim (doubler la dose). boissons drainantes (doubler la dose) . tisane spécial minceur (truc chinois ki te fais péter toute la nuit, fallait pas dormir chez ton copain. chier. merde. c’était pas écrit sur la boîte).

6. au resto: faire comme les anorexos: prendre 2 entrées, type salade de carotte, carpaccio de poisson, sans sauce merci. beurk. chier. merde. ne plus aller au resto.

7. acheter un panier pour le vélo. bah, ouai sinon, tu mets où ta bouteille de jus brunâtre ki te dégomme 1.5 kg de flotte en 5 jours?

8. acheter un phare pour le vélo. des fois que tu pédalerais toute la nuit, à la place de trainer dans les bars.

9. arrêter d’acheter des conneries et monter sur le vélo, pour aller au yoga par exemple.

10. En dernier recours, mais vraiment, dernier recours:  se remettre à la diète colombienne: – 8kg garanti en 1 semaine, sans arrêter de boire, et surtout ne pas faire de sport sous peine de risque de décollage de poumon où d’arrêt cérébral foudroyant. (avec l’auto-médication, on le remarque, les termes médicaux en prennent aussi un coup).

On peut aussi ajouter, acheter des baskets pour aller courir. suivi de « aller courir ». suivi de « courrez jeunesse » et bouge tes fesses.