Bon, Castro jette l’éponge, on me somme de mettre ce ramassis de connerie à jour, donc j’en profite pour vous remémorer que j’étais moi-même à Cuba, et à vous faire partager ce vieux billet…. je sais, c’est looze totale. Mais en attendant que je remonte en VS pour remettre les compteurs à la norme d’écrivage de conneries digitales c’est un peu tout ce que je peux faire…