Investir dans un mac, c’est bien. quand c’est proc, c’est net. puis fallait bien commencer à amortir la marchandise. Donc, le mac tu le plantes, car forte d’une organisation personnelle qui reflète ton psyché, tu créés des dossiers partout à triple et tu utilise le bureau comme poubelle. bref.

L’heure est venue d’exporter l’intégralité de tes données (2 ans) sur un disque dur externe, de ramener le macbookpro chez mac pour le remettre en état, et de time machiner la bête. (si t’as pas de mac, c’est un truc super génial qui te permet une sauvegarde spatio- temporelle, avec retour vers le futur et tout et tout, et même ya un vieux gars avec des cheveux blancs et une chiotte-mobile qui apparaît dans ton salon).

Inutile de préciser que chez mac, le terme « genius » s’applique à n’importe quel abruti qui porte un t-shirt bleu. Donc, le génie du monde magique du mac store (oùsske tout se fait sur ipad et que ya même pas de caisses et que même les tickets tu les reçois par email, passke Steve Job -encore lui- c’est un peu le magicien d’Oz du consumérisme) te dis de rentrer chez toi et de te démerder avec ton Lacie et la time machinade. Comme tu es un « bon petit » (dixit La Mout) et un « vaillant petit Yo » (dixit Samos) tu rémoulades allegro presto le mac, sans rechigner.

Time Machine, c’est magique, c’est genius. Donc, tu te retrouves de retour d’Ibiza en ayant raté 2 avions, comme il y a 15 ans (sauf que j’en avais raté 4 en 4 jours) avec du Pouxit sur la tronche comme pour mon anni l’année dernière, tellement le time machine te rémoulade ta life. Back to the future. Ensuite, PAR LA PUISSANCE DU CRÂNE ANCESTRAL, JE DéTIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE et je backup mon ordi sur 3 jours, passke, hein, faut pas pousser, je rentre de vacances, c’était pas facile et je n’ai pas que ça à foutre de time machiner et surtout faut tout trier.

MAGIE DU SORT. Time Machine est tellement malin qu’il te backup automatiquement le contenu du disque dur sur le disque externe sans rien te demander (puisskil a déjà pris en main ta life et rempli le frigo) et: TIN NIN!!! te voilà avec une copie de ton ordi datant du 13 août (c-à-d avec les 4 pauvres éléments que t’avais commencé à importer) alors que la sauvegarde intégrale datait du 12 juillet. YOOOHOO YOUPI LES FRAISES.

A ce stade tu considères: 1. faire un procès au génie bleu 2. jeter l’ordi par la fenêtre 3. pleurer sur la disparition de tes dossiers 4. repasser sur PC (faut pas se pousser au suicide, quand même).

Ni une, ni huit, vaillamment foncer à la clinique du mac, « Pod Spital », chialer sur l’incompétence du génie en herbe, que même le docteur lui chie dessus, allegro presto, tout en t’expliquant ce qu’il aurait été nécessaire de savoir avant la rémouladite aigüe et que t’avais fait 3x le déplacement chez mac avec tout le matos pour être sûre de faire juste, mais que bon, le génie avait un L derrière son t-shirt, tu pouvais pas deviner. Et que là, le docteur t’explique que c’est chaud une rémouladite aigüe, que bon, il en a soigné par le passé, mais que là, c’est pas dit que tu récupères deux ans de ta life.  T’auras beau time machiner, t’auras quand même raté 2 avions pour revenir d’Ibiza et les poux seront du voyage et que si tu pensais retrouver l’état de ton compte en banque comme avant les vacances, c’est mort aussi, alors t’as bien fait de prendre un mac, comme ça il pourra t’avancer les 150 boules que tu devras sortir de ton q…. MOUHAAHAHA.